Entends ce qui est vivant

Il est impossible t’entendre une critique quand on n’entend pas les pensées, mais les sentiments et les besoins qui se cachent derrière les mots.

 

Je me sens tellement condamné par tes mots

Je me sens tellement jugé et rejeté

Avant de réagir, j’aimerais savoir

Si c’est bien cela que tu voulais dire

 

Avant d’élever mes défenses

Avant que ma douleur ou ma peur ne parle

Avant de construire ce mur de mots

Dis-moi si j’ai bien entendu.

 

Les mots sont des fenêtres ou des murs

Ils nous condamnent où nous libèrent

Lorsque je parle, lorsque j’écoute

Que la lumière de l’amour brille à travers moi.

 

Il y a des choses que je dois dire

Des choses très importantes pour moi

Si mes mots ne sont pas clairs

M’aideras-tu à me libérer ?

 

Si j’ai l’air de te rabaisser

Si tu as pensé que tu n’avais pas d’importance pour moi

Essaie de voir à travers mes mots

Les sentiments que nous partageons

 

Les mots sont des fenêtres ou des murs

Ils nous condamnent où nous libèrent

Lorsque je parle, lorsque j’écoute

Que la lumière de l’amour brille à travers moi.

 

C.N.V MARSHALL ROSENBERG

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *